Rosa, par Nadette Saby

Tout me paraît bien trop silencieux.  Tu es partie. Tes agitations, la musique qui raisonnait dans toute la maison, le bruit du lave-vaisselle, la vapeur du fer à repasser qui, sans que tu me voies, me faisait un nettoyage de peau … Et puis tes moments dans la cuisine : sans délicatesse avec tes casseroles. Les chocs incessants de vaisselle, tes vocalises et tes colères lorsqu’une odeur de brûlé envahissait la maison Oui, je l’avoue, ma solitude me rend sombre, sans énergie. Mais ce silence me redonne de l’espace … Je ressens un plaisir oublié : celui de la liberté que tu m’avais […]

Il a suffi d’un pas, par Marie Saby

Clémentine, Les matins sans toi s’étirent désormais en même temps que moi, me laissant rempli d’un vide que j’ai rapidement appris à combler. Je t’écris dans l’unique but de te dire que tu as bien fait de partir. Tes cheveux que j’ai si souvent respirés, froissés dans mes mains auront-ils encore des fleurs piquées dans leurs tresses ? Ton front sera-t-il ceint de bleuets et de marguerites ? C’était ta mode et tu aimais tout le monde. Certes, tu m’aimais plus que les autres car tu voulais construire une vie commune mais… différente de celle des couples traditionnels. Tu voulais rester libre, […]

Héritage gourmand, par Françoise Diago

Chère Audrey, J’ai rencontré ta cousine l’autre jour. Il paraît que tu t’inquiètes pour moi. Si tu me voyais, tu serais rassurée. Je ne me suis jamais senti aussi épanoui. Depuis que tu es partie, beaucoup de choses ont changé dans ma vie. J’ai démissionné de la banque et décidé de prendre une année sabbatique pour réfléchir sur mon avenir. Banquier n’était pas un métier pour moi. Je ne me suis jamais épanoui dans cette fonction. Ce travail, c’était uniquement pour te plaire, tu trouvais ça plus chic que la pâtisserie à laquelle j’étais destiné quand je t’ai rencontrée. A […]

Marmite cacao, par Christiane Filiatrault

Mon cher Papa, Tu me manques. L’appartement me semble trop grand. Mais tu as bien fait de partir. Je suis content de m’en sortir sans toi. Au début j’en ai beaucoup souffert mais il fallait ton départ pour me faire réagir et repartir dans la vraie vie. Nous subsistions au fond d’une espèce de rêve, ou de cauchemar, je ne sais plus. Nous étions loin de la réalité. L’idée d’emménager ensemble après la mort de Maman m’avait, nous avait, semblé bonne mais notre cohabitation nous enfermait dans un cocon isolé du monde. Aujourd’hui je réalise qu’il fallait que tu t’éloignes […]

La grange d’Erika, par Agnès Epardeau

Comment commencer cette lettre ? Je ne vais tout de même pas t’écrire « mon très cher Marc » ou encore moins « mon très cher amour ». Aucune raison non plus de commencer par « mon pauvre marc », je vais donc me contenter de Marc, tout simplement. Tu as décidé de mettre un point final à notre histoire. Toi qui as si peu d’imagination habituellement, cette rupture par mail avec des photos de toi sur une plage des Caraïbes est vraiment très originale et sache que j’ai beaucoup apprécié. Nous parlions souvent d’y passer des vacances ensemble, toi et moi, je vois que tu as […]

Confidences d’un chocolatier, par Alain Chadelaud

Chère Françoise, Quel bonheur de me retrouver seul ! La nuit, j’ai tout le lit pour moi et je peux y dormir sans crainte de te réveiller par mes ronflements. Je n’appréhende plus le moment où tu vas poser tes pieds froids sur mon ventre afin de les réchauffer. Finies les positions inconfortables lorsque tu viens subrepticement te lover au creux de moi et que je n’ose plus bouger de peur de rompre la magie de l’instant. Et puis, pour le petit déjeuner au lit, je n’ai plus à me lever le premier le dimanche ou le jour de ton […]