Stages 2017

"Sous la pluie" - Novembre 2017

Animation par Marie

Venus tels un échauffement des plumes, quelques jeux d'écriture ont précédé la rédaction des nouvelles publiées ci-après. Le stage proposé s'est déroulé sur un WE plus un samedi un mois plus tard réunissant pas moins de 10 participants.

Huis clos de Martine Tralieux

Lune loufoque de Paul Soussin

Les yeux de son père de Monique Lacotte

Talons aiguilles de Bernadette Saby

 

Cap Ferret

Pour la 8ème saison consécutive, un groupe de 9 "écrivants" se sont donné rendez-vous à l'ombre des pins dans la résidence "Les Grépins" au Cap-Ferret.

Le thème de cette 8ème édition était les "DisparitionS". Je m'en suis donnée à cœur joie en préparant cet atelier. Non seulement faire disparaître gens ou objets, mais encore faire disparaitre les lettres les plus usitées de notre langue. Dans l'ordre de notre vocabulaire ces lettres forment un mot mystérieux : ESARTINULOC. Tout un programme.

Des jeux en tous genres ont démontré qu'en effet "Tout doit disparaître" !

Il s'agissait ensuite d'inclure des disparitions dans une nouvelle qui contiendrait 575 mots, ni plus, ni moins. Or, l'un des participants, dans un grand élan Pérequien, et sous l'oreille étonnée de ses coéquipiers, s'est pris au jeu en construisant toute sa nouvelle sans utiliser la voyelle E. Bravo, c'est vraiment très fort ! Sans doute le lieu d'écriture était-il aussi très inspirant.

Raúl de Sixte de Fraguier

Puytirel

Une 2ème séance a permis d'autres propositions d'écriture, toujours à l'ombre de Pérec et de Queneau et toujours au coin du feu, dans une ambiance ludique et conviviale.

SOS d'un prisonnier avec lettres sans excroissance supérieure ou inférieure :

Au secours suis en survie ici air vicié assis sur moisi. Corse ravi en une rue à Nersac. Non nanti rançon sommée vaine revenu minime sans euros amassés. Sauvez moi maman vous vénérera vous canonisera, moi avec. Succès assuré. Sauvez moi veux croire concours vivace veux encore sourire à une vie nourrie.

Vilhonneur

La Charente est belle au printemps. Dans un lieu chargé d'art et d'histoire, une famille qui met tout en œuvre pour sauvegarder son patrimoine en dédiant ses murs à tout ce qui est en lien avec la culture.

WE des 20 et 21 mai 2017.

L'objectif ? Là encore, construire une nouvelle mais avec pour originalité de ne pas avoir de thème. Le thème allait surgir, devenir la propriété de chacun grâce à la manipulation spécifique des phrases par le biais de la "Sextine" dont le modèle de construction s'inscrit ci-après :

Une histoire se construit presque à l'insu de celui ou celle qui écrit.